Dans chaque région du Québec, des organismes communautaires contribuent à la vitalité des communautés. Oeuvrant dans plusieurs domaines, ces organismes offrent des services à la population qui font une incroyable différence au quotidien. À l’occasion d’une soirée reconnaissance sous la présidence d’honneur de ministre Jean Boulet, la Table nationale des corporations de développement communautaire a dévoilé mercredi soir au Musée Pop de Trois-Rivières l’exposition itinérante L’innovation sociale, naturellement communautaire qui met en lumière les initiatives des organismes communautaires.

«Par cette exposition, nous soulignons les projets innovants qui se sont distingués par une approche nouvelle afin de résoudre une problématique sociale. Cette soirée, sur le thème de l’innovation sociale, nous permet de mettre en lumière la force créatrice et le travail des personnes qui œuvrent dans le milieu du développement communautaire québécois», a déclaré le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale de même que député de Trois-Rivières, Jean Boulet.

«Votre réseau de 65 corporations de développement communautaire regroupe 2500 organismes qui viennent en aide à des milliers de Québécoises et Québécois en situation de pauvreté dans plusieurs régions du Québec.»

Le ministre Jean Boulet a rappelé l’importance des groupes communautaires dans la région pour la lutte à la pauvreté et l’exclusion sociale. «Au Québec, les visages de la pauvreté sont multiples. Par exemple, en Mauricie, les femmes sont plus nombreuses à vivre sous le seuil de pauvreté. Le revenu d’emploi médian est l’un des plus faibles au Québec. En août dernier, il y avait plus de 295 000 adultes à l’assistance sociale dans l’ensemble du Québec», a ajouté le ministre Jean Boulet.


«Ici même dans la région de la Mauricie, le taux d’assistance sociale est le plus élevé au Québec (8,2 %, contre 5,4 % pour l’ensemble du Québec). Vous comprenez pourquoi vous êtes importants.»

L’exposition prend la forme de banderoles explicatives sur 31 projets de groupes communautaires du Québec. Parmi ces projets, on retrouve celui des mosaïques florales de la Corporation de développement communautaire de Trois-Rivières (CDC). Lors de l’été 2019, de nombreux logos en fleurs d’organismes de Trois-Rivières ont été créés un peu partout sur le territoire de la ville. Amélie Dubuc, la directrice générale de la CDC de Trois-Rivières, mentionne que cela a permis de faire connaître les services offerts à la population en plus de célébrer les organismes du milieu communautaires. À l’instar des autres projets présentés dans cette exposition, il fera le tour du Québec dans les prochains mois.

Source: Le Nouvelliste, 14 novembre 2019